Comment installer le sol vinyle PVC?


Le sol vinyle PVC est de plus en plus populaire. Il est durable, imperméable et ressemble au bois naturel.
 

Comment le sol vinyle PVC est-il installé ?


La méthode d'installation des sol vinyle dépend de leur type. Les plus populaires est le sol vinyle monté avec ce qu'on appelle des clips (système clipsable). Il se distingue par le fait que vous l’installez en système « flottant », comme les revêtements de sol stratifiés. Il faut alors penser à conserver les joints de dilatation appropriés fournis par le fabricant.
Il existe également sur le marché le sol vinyle à coller, appelés dryback. Quant au sol dryback, il n’est pas recommandé par les vendeurs et leur qualité est médiocre. Le sol vinyle dryback est très mince. Il a une épaisseur de 2 à 2,5 mm. Ce sont des panneaux destinés à être collés. Ils nécessitent un sol parfaitement plat. Pour y parvenir, une nouvelle chape est généralement réalisée, qui est ensuite poncée, apprêtée et préparée spécialement pour le collage des panneaux en vinyle. Ce travail nécessite des outils spécialisés et une expérience considérable. Les panneaux sont collés par des équipes de montage spécialisées, et ce type de revêtement est généralement installé dans les grands bâtiments publics.
 

Comment installer le sol vinyle PVC clipsable ?


Le sol vinyle clipsable constitue une catégorie très large. Parmi ceux-ci, le sol vinyle rigide (dit RIGID, ou SPC) se distingue par son qualité. Les panneaux sont plus épais et plus rigides, vous pouvez donc facilement les clipser. Cela est dû à la technologie de leur production et à la nécessité de fraiser les verrous. Les clips modernes sont extrêmement précis et leur découpe est l'élément le plus compliqué du processus de production. Cependant, les éléments individuels de la « plume » doivent avoir une certaine résistance, les panneaux à clipser ne doivent donc pas faire moins de 4 mm d'épaisseur. Selon le type de sol vinyle, il existe différents systèmes de verrouillage. Des fermetures à glissière 5G modernes dans lesquelles les panneaux SPC sont connectés en laissant la planche avec le côté long dans le profil du verrou et en l'abaissant vers le bas. Lorsque deux panneaux sont correctement connectés, vous entendrez le son caractéristique du clip. Les verrouillages 2G, qui ont fait leurs preuves depuis des années, sont également de très bons verrous. Elles sont montées en angle sur les côtés court et long. La connexion de ce type de verrou est mécanique, les éléments profilés s'emboîtent pour créer une liaison durable et sécurisée qui protège contre les forces agissant dans toutes les directions. L'assemblage ne nécessite aucun outil, et vous ne devez pas taper sur les verrous avec un marteau. Mais surtout, l'utilisation d'un tel verrou permet aussi de démonter un fragment du sol sans risquer d'abîmer les verrous. Cela permet de réduire les déchets lors de l'installation.
Une solution moins coûteuse consiste à utiliser des verrous de force appelés « drop down » (déroulants). Ce type de verrou nécessite souvent un « martelage », et les panneaux sont assemblés par « poinçonnage » et étirement des parties fraisées des panneaux. En effet, ce verrou est à usage unique, le démontage endommage le panneau et empêche un remontage correct. Il n'y a pas non plus de certitude que le verrou a été installé correctement ; s'il est enfoncé trop légèrement, le panneau peut se déloger pendant l'utilisation, en raison de la tension naturelle du matériau. Un impact trop important peut à son tour endommager le panneau pendant la pose. Il existe également un risque que de légères irrégularités du sol fragilisent le verrou et qu'il se détache après l'installation. Ce type de verrou ne nécessite pas une telle précision et une telle exactitude dans le processus de production, de sorte que l'ensemble du processus est moins cher, et le produit final a un prix de vente inférieur à environs 5 euros par m2 par rapport à un produit comparable, mais avec un verrou réputé.
 

Comment installer un revêtement de sol vinyle PVC à clipser ?


L'installation de panneaux LVT dans un système flottant est similaire à la pose de panneaux stratifiés. Cela commence par la sélection de la sous-couche parquet appropriée, choisie conformément aux exigences du fabricant du revêtement de sol. Lisez toujours les instructions d'installation du sol, vous serez ainsi certain de respecter les conditions de garantie.
La pose de sol vinyle PVC dans un système flottant ne nécessite pas d'équipement avancé, comme lors de l'installation de carrelage, ni de compétences particulières. Cependant, pour bien faire les choses et profiter d'un beau sol pendant des années, vous devez commencer par bien préparer le sol. Vérifiez si le sol est régulier - vous pouvez éventuellement égaliser les irrégularités avec une chape autonivelante. Si vous avez l'intention de poser de sol vinyle sur du carrelage, vous devez remplir les joints. Un substrat bien préparé doit être propre, stable, uniforme et sec. Les écarts maximaux sont spécifiés dans chaque cas par le fabricant.


Vous installez un sol vinyle – vous sélectionnez une sous-couche parquet.


Bien que vous posiez le revêtement sur un sol existant, n'oubliez pas la sous-couche parquet dédiée pour le sol vinyle PVC. Elle offrira surtout une surface plus stable. De plus, cela insonorisera la pièce et protégera nos panneaux en vinyle contre les dommages. Le système de verrouillage est particulièrement sensible aux dommages. S'il n’est pas protégé par une sous-couche parquet appropriée, il risque de subir des micro-dommages au fil du temps, ce qui affectera la qualité d'utilisation de l'ensemble du sol. N'oubliez donc pas que la sous-couche parquet est la base d'un sol vinyle PVC beau et durable.
 

Comment poser le sol vinyle – par où commencer ?


Commencez par poser les panneaux en vinyle le long du mur sur lequel se trouve la porte. Faites-le en fonction de la direction de la lumière dans la pièce en question. Les planches sont généralement placées perpendiculairement aux fenêtres. Simultanément, n'oubliez pas de laisser une distance pour les joints de dilatation de 5 mm entre les panneaux et le mur (si la surface d'installation est supérieure à 200 m2, le jeu de dilatation doit être porté à 10 mm). Pour ce faire, placez des blocs de pression entre la planche et le mur - vous pouvez les acheter dans n'importe quel magasin de bricolage. Les sols vinyle PVC flottants ne nécessitent pas de colle ni de clous. Raccordez d'abord les panneaux de vinyle avec le côté le plus court, puis raccordez l'ensemble de la bande avec le côté long aux rangées déjà posées. Pour fixer un panneau en vinyle, soulevez l'extrémité de la planche que vous souhaitez installer au bon angle, en positionnant sa languette contre la rainure du panneau précédemment posé. En appuyant sur la baguette et en abaissant librement l'élément, vous entendrez un « clic » caractéristique, qui nous informe que l'élément a été correctement installé.
Lorsque vous installez les panneaux de cette manière, n'oubliez pas d'utiliser une dilatation approprié (minimum 5 mm). Commencez à poser les rangées suivantes avec l'élément qui a été coupé lors de l'installation de la dernière planche de la rangée précédente. Appliquez un décalage de planche d'au moins 30 cm. Le choix de la méthode d'installation dépend essentiellement de deux éléments : les dimensions de la pièce, vos préférences en matière de style et votre volonté de limiter la quantité de déchets. Les panneaux en vinyle doivent être posés avec un décalage régulier. Généralement, vous pouvez utiliser un décalage de 1/2 (une rangée de panneaux en vinyle décalée de la moitié de la longueur de la planche), ou un décalage 1/3 (une rangée de panneaux en vinyle décalée de 1/4 de la longueur de la planche). Dans ce dernier cas, le coulis est aligné toutes les 3 rangées.
 

Comment installer de sol vinyle ?


Les sols vinyle PVC sont également disponibles en version dryback – sous forme de panneaux stratifiés ou de dalles. Malgré la très faible épaisseur (2,5-3 mm), la qualité de la couche supérieure n'est pas moindre par rapport aux sols à clipser. Le dryback gagne en popularité, notamment en raison de son prix très attractif et de ses excellentes propriétés acoustiques.
La pose à l'aide de colle demande du temps, une grande habileté, de la précision et un support parfaitement préparé. Même les irrégularités millimétriques du sol seront soulignées, et même le plus petit détail (par exemple un coulis inégal) sera visible sur un sol collé. Pour un bon résultat, le sol doit être aussi régulier qu'une table. Après avoir étalé une fine couche de colle sur le sol, attendez généralement plusieurs dizaines de minutes, posez 2-3 rangées de panneaux et répétez l'opération. Le sol peut être utilisé après 24 heures.
Un tapis d'installation avec une couche auto-adhésive peut être une alternative. Le tapis peut compenser les irrégularités mineures et ponctuelles du support, rend l'installation plus rapide et plus facile et, contrairement à la colle, permet au sol d'être utilisé immédiatement après sa pose.
 

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTERS

Vous voulez être tenu au courant des dernières nouvelles et des produits d'Arbiton ? Inscrivez-vous à notre newsletter

© 2021 ARBITON | BY JELLY SOLUTIONS

Cookies

This website uses cookies specifically to improve your experience as a user of this website. You can change the rules or prevent cookies from being placed on your end device by changing the settings in your web browser. Detailed information on cookies can be found in our Privacy policy.

Akceptuję

Produkty dodane do porównania: 1